16/12/2013

Constituer sa boite à outils

croquis.jpgMaîtriser la technique de l'aquarelle n'est qu'une étape bien partielle. Les étapes les plus difficiles sont d'après moi le choix du sujet, sa "résolution" (il va falloir que je fasse breveter ce terme, il s'agit de décider avant de commencer quel sera le déroulement exact de la réalisation en fonction de ce que l'on veut peindre), l'harmonie des couleurs et la composition.

Concernant la composition, elle est très rarement parfaite dans la nature ou sur les photos qui nous servent de modèle. Il faut donc dans la plupart des cas modifier la réalité pour la rendre artistiquement harmonieuse. Quand on supprime un élément de la réalité, il faut bien pouvoir y substituer autre chose. C'est dans ce cadre-là qu'il est important que l'aquarelliste se constitue sa boîte à outils ou faculté à intégrer des éléments pour lequel on ne dispose pas de modèle.

Les personnages sont un outil de choix pour dynamiser la composition. Rarement détaillée, une attitude 'vraie' fera souvent merveille soit à l'avant-plan ou au plan moyen. Pour la constitution de la boite à outil de personnages, rien de tel que le croquis d'après nature.

Je faisais samedi des portraits au crayon 2B (j'adooore le crayon 2B) au profit des restos du cœur. Comme toujours, il faut un certain temps avant qu'un premier enfant n'ose se faire croquer. J'ai mis cette attente à profit pour tenter de saisir un maximum d'attitudes dans la salle. Sur cette feuille on voit qu'on y arrive parfois mais que très souvent le croquis est avorté parce-que la personne a déjà bougé. C'est un excellent exercice de rapidité et de synthèse que je recommande à tous les aquarellistes.

09:29 Écrit par EGH dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.